Le projet artistique
Le projet artistique
Le lieu/L'équipe
Les créations de Cie
La programmation
la formation
Centre de documentat
infos pratiques
autres projets
LE PLESSIS, THÉÂTRES 1998-2008 :
10 ANS APRÈS, UN NOUVEAU PROJET ARTISTIQUE

Après ces dix années de créations, d’échanges et de rencontres au Plessis-théâtres, le désir est là de franchir un nouveau cap.

Notre aventure théâtrale est singulière et forcement fragile.

Puisque notre projet à la marge, nous radicaliserons cette marginalité. Ne surtout pas céder au formatage.

Les paroles de Matthias Langhoff et de Jacques Lassalle résonnent toujours en nous :

« Ton lieu et ton projet sont rares. Garde ta force et ta passion le plus longtemps possible. » (Matthias Langhoff)

« Je garde de votre hospitalité, de vos collaborateurs, du Plessis théâtres, de votre public, un souvenir prégnant et chaleureux.
Et je considère votre action, en ces temps de confusion, d’imposture médiatique et de douleur, comme une des plus exigeantes, des plus cohérentes, des plus nécessaires que je connaisse ». (Jacques Lassalle)


Il s’agit aujourd’hui d’affirmer le Plessis-théâtres comme un centre de recherche, de création et de diffusion ancré sur l’ouverture des processus de création aux publics.


La saison 2008-2009 verra le renforcement des axes qui ont forgé le projet artistique de la Compagnie et qui se sont forgés en une quête permanente pendant les dix années au Plessis :

- Constitution d’un Comité de réflexion qui aura pour mission de mener des analyses sur les interrogations fondamentales liées au projet artistique.

- Élargissement de l’équipe artistique et constitution d’un Collectif de recherche et de création de la Compagnie. Il comprendra tous les corps de métier et des artistes de différentes disciplines. Fort de 39 membres, il travaillera à la recherche permanente menée au Plessis.

- Affirmation de l’ouverture aux publics des démarches de création . Les Parcours de Compagnies seront enrichis des propositions du Collectif de recherche et de création de la Compagnie, des travaux du Comité de réflexion et d’une nouvelle programmation musicale avec le Concours Dutilleux.

- Ouverture plus large à des équipes de création et des artistes en résidence permanente ou ponctuelle.

- Renforcement du travail de sensibilisation et de formation.

Après ces dix années d’une quête nourrie de multiples essais, les objectifs apparaissent maintenant clairement.

Il nous faudra expérimenter ce nouveau projet pendant les trois prochaines années…

Peut–être arriverons-nous à rendre réel le rêve de Gaby Monnet :
« Je rêvais d’un lieu théâtral puissant, déplié, visiblement relié à tout ce qui est susceptible d’alimenter, de relancer sa perpétuelle exploration des conduites et des langages des hommes. »

José Manuel Cano Lopez


ciecanolopez
23/09/08